Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

La Volaille de Bresse est mentionnée pour la première fois dans les registres de Bourg-en-Bresse en 1591 : « Le peuple fut, ce jour là, si joyeux du départ des Romains que, par reconnaissance pour le marquis de Treffort, le Conseil vota qu’il lui serait fait présent de deux douzaines de chapons gras ».

Fort de ce texte, nous avons eu à cœur de faire renaître, de cette commune, cette volaille ancienne.

La Gauloise grise et noire : races rares

Aujourd’hui, la gauloise se réduit souvent à la Blanche reconnu par l’AOC poulets, poulardes et chapons de Bresse. Il existe pourtant deux races anciennes issues de la même zone géographique : la Gauloise grise et la Gauloise noire.

Ces deux espèces sont considérées comme rares à très rares par la Fédération pour promouvoir l’Elevage des Races domestiques Menacées.

Le respect de l’animal comme guide

L’ensemble de nos volailles ne sont ni vaccinées, ni vermifugées, pour conserver tout le caractère rustique de ces oiseaux.

Les adultes sont nourris avec un mélange de grains issus provenant des Jardins d’Aestiv (blé, tourteau, lentilles…). Il s’agit d’un mélange préconisé par l’UMR ITAP (Unité Mixte de Recherche Information – Technologies – Analyse environnementale – Procédés agricoles (Irstea – Montpellier SupAgro)).

Chaque parc à poule est composé de plus de 700 m² de plein air.

L’élevage

Coq grise de Bresse
Coq Gauloise grise

Gauloise grise

Nous avons cette race depuis plusieurs années et sélectionnons soigneusement nos individus destinés à la reproduction. L’élevage compte une quinzaine d’individus dont deux coqs.

Cette race permet d’obtenir de belles et excellentes volailles destinées à la consommation. Les plus gros coqs peuvent atteindre 3 kg.

Coq noire de Bresse
Coq Gauloise noire

Gauloise noire

Petite et svelte, c’est une volaille qui aime avoir de l’espace. Excellente pondeuse elle peut faire jusqu’à 250 œufs par an. Les coqs sont magnifiques et arborent de belles pattes bleues, une queue haute portée fièrement et des contrastes de plumages très caractéristiques.

La souche, que nous avons, a la particularité de produire des individus entièrement noires avec des reflets verts, des individus « blancs sales » blanches avec de petites plumes noires et entièrement bleus, individus souvent appelés la gauloise bleues.

Nous avons une dizaine d’individus et ne gardons qu’un coq parmi les poules.